28 nov. 2017

La place du milieu...

De tous mes enfants, Mister Arsouille est celui pour qui je m'inquiète le plus, celui à qui je suis la plus attentive, celui qui me donne l'impression d'avoir le plus besoin de moi.
Il faut dire qu'ils sont trois et que Mister Arsouille a cette place inconfortable d'être au milieu.

Pour moi, avoir trois enfants, c'était bien... Plus que deux (je vous en parlais ici) parce que deux c'est pas assez. Et moins que quatre, parce que quatre c'est trop pour moi tout simplement!
Et puis, moi-même, je viens d'une famille où nous étions trois, et je n'ai jamais ressenti de problème d'équilibre entre nous.

Mais en fait, ce n'est pas si simple...

Mister Arsouille, mon enfant doux, rêveur, un peu solitaire, sensible... se trouve "coincé" entre une grande soeur et un petit frère.
Une grande Miss ZigZag qui est un vrai chef quand elle veut, un peu autoritaire sur les bords. C'est elle qui décide les règles du moindre jeu. C'est elle qui décide qui fait quoi. Elle impose, elle choisit, elle donne le droit ou pas! Ne vous imaginez pas non plus que c'est un tyran sanguinaire, hein! Mais elle a tendance a profiter de son statut d’aînée.
Et puis de l'autre côté il y a Bébébulles... un petit bulldozer, autonome et fonceur, qui fait ce qui lui chante quand ça lui chante... pas de barrières, pas de limites, beaucoup de bêtises... toujours avec le sourire et dans la bonne humeur.

Alors entre ces deux-là, il ne reste pas beaucoup de place pour notre Mister Arsouille... Mais jusque là ça tient plus à une question de tempérament qu'à une question de place dans la fratrie.

Là où ça tient plus à cette fameuse place, c'est quand on s'aperçoit qu'il a soit la possibilité de faire partie des grands, avec Miss ZigZag, mais alors il doit en quelque sorte se plier aux volontés de celles-ci, au risque de se faire exclure "des grands".
Et de l'autre côté, il se retrouve avec Bébébulles, avec qui il doit presque tout partager. Ce sont deux petits garçons, qui ont moins de deux d'écart, du coup, on a mis beaucoup de choses en commun...
A commencer par la chambre, pour l'instant, ils la partagent.. pas le choix, on en a que trois... on a des projets d’agrandissements, mais ce n'est pas pour tout de suite. Et puis les jeux qui les attirent sont souvent les mêmes, du coup on ne multiplie pas tout par deux, on met en commun...
Il lui reste la troisième possibilité, s'isoler, rester seul... il aime ça... mais encore faut-il qu'il en ait la possibilité.



Et puis, même avec nous, il n'a pas souvent eu l'occasion de se retrouver seul...
Miss ZigZag était déjà là quand il est né...
Quand Bébébulle est né, Mister Arsouille était encore petit lui aussi... je les ai gardé à deux pendant un petit temps, ils sont allé à deux à la crèche...
Et quand il a quitté la crèche s'était pour rejoindre Miss ZigZag à l'école!
On lui propose les activités de grands avec Miss ZigZag et les activités de plus petit avec Bébébulles!!!
Pas facile tout ça...

Malgré tout on essaye de lui trouver des moments juste à lui... Il fait de la musique et même si depuis quelques mois Bébébulles aurait pu rejoindre son groupe on a décidé que non, cette activité là lui était réservée, juste à lui...
Et puis, comme pour chacun des enfants, on prend des moments ou on fait quelque chose juste avec lui... une histoire, des constructions en tout genre, un bricolage... ou simplement un moment de câlins!!!

Et vous, quelles sont vos astuces pour donner une place a chacun, et particulier à celui du milieu? Si vous avez la formule magique, je prends!!!!

Cet article est illustré par des photos de Mister Arsouille et MMF habillé par Tape à l’œil et leur toute nouvelle collection Père-Fils en collaboration avec JAQK.
Des sweats, chemises et cardigans, pour assortir les papas et leur original Boys! Une super chouette idée!!!
Attention, c'est une édition limitée! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos pensées...