28 juin 2017

Le chemin du Zéro Déchet

Mai (et même juin déjà en fait) Mois 4 (et 5) - non ce n'est pas juste une lubie!

Je ne suis pas une fille à lubies….
Bien au contraire !
Avant de prendre une décision, je pèse le pour le contre, je consulte mon entourage, les spécialistes….
Avant de passer à l’action dans un domaine ou un autre je prépare le terrain, je planifie, j’organise…
Me lancer dans vide ce n’est pas du tout mon truc.
Il en va de même pour cette aventure Zéro déchets….

Je ne me suis pas réveillée un matin en disant « c’est fini ! A partir d’aujourd’hui on ne met plus les pieds au supermarché, on va tout acheter en vrac, et chez les producteur locaux ! Attention je ne veux plus voir un seul emballage dans cette maison à partir d’aujourd’hui ! »
Non, ça ne s’est pas du tout passé comme ça… Mais, j’ai lu un article, puis un autre, j’ai fouillé dans la blogosphère… on a commencé à aller chercher notre fromage au magasin de la ferme toute proche, on a découvert les circuits courts, j’ai lu des bouquins, on a passé des soirées à discuter MMF et moi, on a lu des bouquins aux enfants, j’ai été faire du repérage dans un magasin de vrac, …. Et puis finalement ça c’est installé, comme une évidence, les déchets on les trouve en grande majorité au supermarché. La solution était donc d’y aller le moins possible et de trouver des petits commerçants qui acceptaient de remplir nos contenants… aujourd’hui c’est chose faite. Mais tout n’est pas encore parfait…. Il y a encore des emballages dans la poubelle ! Ils diminuent lentement, mais sûrement !

Ce que je veux vous dire aujourd’hui, c’est que notre démarche, elle est réfléchie en amont et va aller en progressant… ce n’est pas un truc qui va nous passer un de ces quatre. Cette démarche zéro déchet je ne la fait pas pour suivre une « mode », ou pour me faire bien voir sur les réseaux sociaux. Non, on le fait car on a pris conscience de la nécessité d’agir autrement, au fur et à mesure, à notre rythme, de façon naturelle on met en place des pratiques qui collent avec ce à quoi on croit !

Le zéro déchet, c’est peut-être à la mode, mais d’après moi c’est plus que ça. 
Au fond de moi, j’espère sincèrement qu’il s’agit en fait d’une prise de conscience de plus en plus grande et de plus en plus généralisée… J’espère qu’aujourd’hui une majorité de personnes se rendent compte de l’impacte de leur consommation sur la santé, sur l’environnement, sur le climat, …  J’espère qu’aujourd’hui, chacun à envie d’une façon ou d’une autre de changer les choses, à son niveau.
Et si, comme je l’espère tout cela est vrai alors, oui, c’est un peu comme une mode, car c’est un mouvement qui entraine la majorité des personnes dans le même sens…
Mais ce n’est pas une mode, car ces personnes qui, comme nous entament cette réflexion, ce changement d’habitudes, cette autre manière de consommer, ne reviendront pas en arrière, ne changeront pas de cap dans quelques mois….
Une mode c’est éphémère, dans le cas du Zéro déchet, je préfèrerais donc parler de mouvement !
Oui, c’est un mouvement, car ça fait bouger et avancer les choses… et nos pratiques sont en mouvement elles aussi, chacun à son rythme avance, change….
Et si ce mouvement ce généralise, les choses bougeront plus vite, plus fort !
Alors chaque petit mouvement dans nos pratiques quotidiennes, chaque petit geste adopté pour réduire notre consommation induisent le changement !
Même si on a parfois l’impression de ne pas faire grand-chose, chacun dans notre coin, même la plus petite action qui  va dans le bon sens aura des conséquences positives.

Alors non, notre démarche zéro déchet ce n'est pas un truc qu'on fait là maintenant, pendant quelques mois parce que c'est dans le vent et que ça fait bien....
On a pris de nouvelles habitudes, certaines on été plus difficiles que d'autres à mettre en place, mais aujourd'hui, elles sont bien installées et pour rien au monde nous ne reviendrions en arrière!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos pensées...